En Guyane le cochon bois ou pécari est un petit sanglier qui vit dans la forêt amazonienne, on en croise en liberté aux portes des villages et sur les routes.

IMG_9147

Cassoulet guyanais au cochon bois

Ingrédients : 1 boîte (400 g) de haricots blancs, 4 saucisses de cochon bois (en métropole, saucisses de sanglier ou de Toulouse, 1 ognon, 1 gousse d'ail, 1 morceau de couenne, quelques reste de jambonneau, 1 càc de concentré de tomate, 1+1 feuilles de laurier, 1 càs de graine de coriandre en poudre, 1 càc de gingembre moulu, 1 pointe (ou plus) de piment de Cayenne, huile d'arachide, sel.

Plongez les saucisses dans une casserole d'eau frémissante salée et épicée d'une feuille de laurier et d'une pointe de piment de Cayenne pendant 30 minutes.

Faites colorer l'ognon émincé dans une cocotte avec un fond d'huile d'arachide.

Ajoutez la gousse d'ail écrasée, une feuille de laurier, le coriandre, le gingembre et du piment de Cayenne en quantité "maîtisée" (les guyanais et antillais en mettront plus que les métros !).

Versez la boite de haricots, ajoutez les morceaux de jambonneau et les saucisses.

Couvrez et enfournez la cocotte à 180 ° pendant 30 minutes.

Verre_de_vin : on boit peu de vin en Guyane (à part les métros). En métropole un vin rouge corsé du Sud-Ouest.